Commune de Picauville AU COEUR DES MARAIS DU COTENTIN

logo du site
  • Commune de Picauville
  • Commune de Picauville
  • Commune de Picauville
  • Commune de Picauville
  • Commune de Picauville
  • Commune de Picauville

Accueil du site > Pages Annexes > la POTERIE

la POTERIE

Le Centre de potiers : D’après quelques sondages archéologiques faits à l’emplacement d’anciens fours, il est permis de penser que des potiers étaient établis sur la commune de Vindefontaine au moins dés la fin du Moyen-Âge.. En 1841 Vindefontaine avait 1052 habitants, un grand nombre étaient potiers ; en effet, c’est à cette époque que l’essor économique du centre potier comptait une dizaine d’ateliers employant 25 à 30 ouvriers chacun. L’établissement de ce centre potier s’explique par la situation géographique de Vindefontaine, par la présence de terre propre à la confection et par l’existence de forêts toutes proches (Montcastre, Mortefemme, St Sauveur le Vicomte…).

JPEG - 181.9 ko
Poterie ancienne
Poterie Ancienne de Vindefontaine au musée Normandie à Caen

Non seulement on fabriquait la gamme d’une poterie utilitaire (terrines, sinots, barattes, bouteilles, pots à miel etc..) et notamment la fabrication de pots calibrés destinés au commerce du beurre pour Isigny principale ressource des potiers de Vindefontaine), mais beaucoup d’objets d’art furent issus aussi du centre potier : des pichets décorés, des encriers, des bénitiers, des fontaines…
Les fours de type couloirs mesuraient 12 mètres de long et 2 mètres de large, la température atteignait entre 1000° et 1200°. La cuisson durait 4 jours et 4 nuits.
Le déclin du centre potier eu plusieurs causes : le manque de combustibles dû au défrichement intense impliqua l’augmentation du prix du bois, le refus des potiers de moderniser leurs outillages et en 1894 un terrible incendie communiqué par un four ravagea les villages de la Poterie et de la Meslinerie.

JPEG - 138.6 ko
Poterie ancienne
Poterie Ancienne de Vindefontaine au musée Normandie à Caen

Retour



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF