Commune de Picauville AU COEUR DES MARAIS DU COTENTIN

logo du site
  • Commune de Picauville
  • Commune de Picauville
  • Commune de Picauville
  • Commune de Picauville
  • Commune de Picauville
  • Commune de Picauville

Accueil du site > Pages Annexes > Vindefontaine Histoire et Patrimoine

Vindefontaine Histoire et Patrimoine

La voie romaine, dite le chemin PERREY, allant d’ALAUNA (Valognes) à COSEDIA (Coutances) se croisait au ruisseau de Vindefontaine avec 
l’autre voie romaine allant de GRANNONUM (Porbail) à CROCIATONUM (St Côme du Mont). On trouva à l’intersection de ces deux voies, vers 1830, une médaille en or de l’empereur romain DIOCLETIEN (an 284-305).

L’Eglise se situe dans le centre du village, elle est sous le vocable de St Martin. Son aspect massif est dû à sa large nef et à son clocher fortifié datant du 15ème siècle (seul exemple de clocher se trouvant en plein centre du Cotentin tout en étant éloigné des côtes et disposé entre les marais de la Séve et de la Douve). Le Chœur et le Transept de l’église datent du 13ème ou 14ème siècle tandis que la Nef a été restaurée ou reconstruite au 18ème siècle. L’Eglise et la paroisse auraient été fondées par l’abbaye Bénédictinne de Caen au 13ème siècle. La cloche que renferme la tour date de 1771, elle fut bénite par Thomas Cauchard curé de Vindefontaine et nommée « Marie par haut et puissant Seigneur Marie François Henri de Franquetot, duc de Coigny, seigneur et patron de cette paroisse et autres lieux, maréchal des armées du Roi, gouverneur des ville et château de Caen ».

JPEG - 246.3 ko
Eglise de Vindefontaine

Les cadrans solaires : Il faut parcourir la commune pour dénicher les quelques cadrans solaires.Le plus ancien est celui de l’église, il est placé en contrefort Sud du mur absidal, il date du 18ème siècle, il est en pierre calcaire.

JPEG - 200.9 ko
Cadran Solaire Vindefontaine

L’entrée double du Presbytère située au Sud de l’église est remarquable, elle date du 16ème siècle.

JPEG - 308.9 ko
Entrée double du Presbytère

Une communauté de religieuses appartenant à la Congrégation des sœurs chanoinesses de St Augustin et de Notre Dame, elle fut fondée le 1er Août 1827 par Melle Leconte, en religion Sœur Augustin, avec les conseils de l’abbé Faudemer alors curé de la paroisse. Cette petite communauté se développa rapidement et dut quitter Vindefontaine pour s’établir à St Pierre Eglise où elle existe encore.

La chapelle de la Salette : L’abbé Godefroy, curé de la paroisse de 1858 à 1880, fut le fondateur de la chapelle à Vindefontaine, son idée était d’être le relais du message que la Sainte Vierge avait transmis à Maximin et Mélanie lors de son apparition du 19 septembre 1846 dans la petite commune appelée La Salette-Fallavaux en Isère. Construite par les paroissiens et des ouvriers bénévoles, c’est le 9 juin 1867 soit 14 mois après la pose de la première pierre, que l’abbé Godefroy eut la permission de conserver jour et nuit le Saint Sacrement dans la chapelle de Marie. Depuis cette date, tous les ans sur l’esplanade et dans la chapelle Notre-Dame de la Salette à Vindefontaine, le dimanche le plus proche du 19 septembre est le jour du rendez-vous de milliers de pèlerins venus rendre hommage à la sainte Vierge.

JPEG - 331 ko
La Salette Vindefontaine
Pèlerinage à la Salette

Les calvaires : Au nombre de 4, les calvaires sont dispersés sur le territoir communal. Dans le cimetière se trouve un calvaire de pur style normand avec sa croix en « arbre écoté » comme s’il venait d’être émondé et hérissé de pointes et de nœuds. Les 3 emmarchements en pierre calcaire datent du 15ème siècle ainsi que le titulus. Le dé inférieur en granite est du 20ème siècle, le dé supérieur et la croix monolithe écotée et recroiselée représente sur sa face Est le Christ en croix.

Au village « Le Ruisseau » se trouve une croix de carrefour composite : Les 2 emmarchements octogonaux avec un dé parallélépipédique sont à angle abattus. Le fût est monolithe de section carrée passant à l’octogonal. Sur le croisillon figure le Christ en Croix sur la façade Est et la couronne d’épines sur la façade Ouest. Les 2 emmarchements datent de 1807 ainsi que le chapiteau. Le croisillon est de 1848, le tout est en pierre calcaire. Le dé et fùt du 17ème siècle sont en granite.

Le calvaire de la rue du marais date du 17ème siècle.
La croix posée sur l’esplanade du sanctuaire de Notre-Dame de la Salette fut érigée en 1884 par M.Henriot sculpteur à Lannion.

JPEG - 281.2 ko
Calvaire du cimetière de Vindefontaine

Retour



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF